Se connecter

Registre | Devenez membre du FCA-CAF

Mot de passe oublié? x

S'inscrir

Connectez-vous en tant que membre

x

Mot de passe oublié?

x

Recherche et rapports

  • Enter your email address to download this document.
Menu

Programme

La conférence de 2018 mettra en lumière les initiatives, les programmes et les stratégies qui contribuent au système d’apprentissage de calibre mondial du Canada. Joignez-vous à nous pour en apprendre davantage sur les approches novatrices en matière de formation, de travail et de mentorat ainsi que sur l’engagement des groupes et des jeunes sous-représentés.

DIMANCHE 10 JUIN 2018

1:00pm
Cérémonie d’ouverture

1:30 – 4:30pm
Séance interactive

Leadership en innovation dans l’apprentissage canadien
Les métiers spécialisés sont confrontés à des changements, qu’ils y soient prêts ou non. À cette séance, nous examinerons les facteurs de changement clé touchant les secteurs et les métiers, et nous envisagerons leurs répercussions sur la formation en apprentissage. Comment nous préparons-nous aux défis à venir et comment le relèverons-nous? La réponse à cette question dessinera l’avenir des systèmes d’apprentissage de calibre mondial au Canada et déterminera si nous serons des leaders en matière d’innovation.

5:30 – 9:00pm
Réception et banquet d’ouverture

LUNDI 11 JUIN 2018

8:00am
Déjeuner de réseautage

8:30am
Conférencier liminaire : Ken Coates, Ph.D. Chaire de recherche du Canada sur l’innovation régionale

L’avenir des métiers, les métiers de l’avenir
Nous vivons dans un monde de changement technologique rapide, de numérisation et de nouvelles technologies perturbatrices. Les métiers spécialisés et la formation des personnes de métier font clairement partie de cette transformation. La prospérité nationale et régionale pourrait, en fait, reposer sur la capacité collective des gens de métier, des établissements de formation, des programmes d’apprentissage et de certification, des entreprises et des gouvernements à anticiper les dernières innovations, à y réagir et à en tirer parti. Un secteur des métiers réactif, bien informé et compétent sur le plan technologique est essentiel au développement économique et commercial.

9:30am
L’apprentissage au Québec

Bien que le système d’apprentissage au Québec ne comprenne pas des périodes de formation en milieu de travail et technique en alternance, il a tout de même pour objectif de fournir un agencement de connaissances théoriques et de compétences techniques. Cette séance donnera aux intervenants en apprentissage de l’ensemble du Canada une connaissance plus approfondie des similitudes et des différences du modèle d’apprentissage du Québec.

10:30am
Pause de réseautage

11:00am – 12:30pm
Séances simultanées A

A1. Formation technique conçue pour appuyer la progression et l’achèvement
Forum canadien sur l’apprentissage
Les établissements de formation des quatre coins du Canada font l’expérience de nouveaux moyens de surmonter les obstacles associés à la formation technique. Alors que l’avenir de la formation en apprentissage comporte inévitablement de nouvelles technologies et approches, l’incidence sur la progression et l’achèvement doit également être prise en compte. Soyez des nôtres pour une discussion de groupe examinant ce que les établissements apprennent sur les modes de prestation alternatifs de la formation technique. .

A2. Mettre en œuvre l’harmonisation des métiers à l’échelle des territoires de compétence
Conseil canadien des directeurs de l’apprentissage
Le Conseil canadien des directeurs de l’apprentissage (CCDA) est responsable du Programme Sceau rouge qui élabore des normes et des examens interprovinciaux communs. En 2014, le CCDA a entrepris d’aligner substantiellement les systèmes d’apprentissage à l’échelle du Canada en rendant les exigences de formation en apprentissage plus uniformes. L’harmonisation étant déjà bien avancée, cette séance partagera des leçons tirées et des défis relevés.

A3.Comment les compétences essentielles appuient la réussite des apprentis
Lisa Ambaye, Regroupement d’Ottawa pour l’alphabétisation; Cindy Messaros, Alberta Workforce Essential Skills Society
Les recherches montrent que les lacunes en compétences essentielles ont des conséquences réelles sur les chantiers des métiers spécialisés, mènent les apprentis à abandonner leur formation, touchent la productivité et exposent potentiellement d’autres personnes à des risques. Reconnaissant qu’une base solide de compétences en communication, lecture, calcul et technologie est précurseure de l’achèvement réussi en apprentissage, apprenez comment des organisations à l’échelle canadienne appuient la réussite des apprentis grâce à des initiatives en compétences essentielles.

A4. Analyse transversale des modèles d’apprentissage partagés en Ontario
Andrew Bieler, Centre ontarien Innovation-Emploi
Cet exposé soulignera les résultats de cinq projets pilotes qui ont inclus le partage des responsabilités de l’administration et de la formation des apprentis entre des employeurs multiples dans une gamme de secteurs. Examinant les résultats initiaux, l’analyse se penche sur la capacité des consortiums à accroître la diversité, améliorer la qualité de la formation, faire participer des employeurs de petites et moyennes entreprises et améliorer les taux d’achèvement.

A5. Nouveaux arrivants dans les métiers : Possibilités, défis et réussites
Kendra Duval, YMCA-YWCA de la région de la capitale nationale; Laura Diaz, Momentum Community Economic Development
Les besoins actuels et futurs en main-d’œuvre proposent des perspectives aux nouveaux arrivants au Canada à titre d’élément de solution. Écoutez deux organisations qui travaillent avec les immigrants afin de les aider à bâtir des carrières durables dans des professions des métiers spécialisés en traitant des compétences essentielles, de la formation pré-apprentissage et de la mobilisation des employeurs ainsi que de la prestation de mesures de soutien prolongées.

A6. L’expérience, ça compte : Un examen des enseignants d’éducation technologique dans les écoles secondaires de l’Ontario
Catharine Dishke, Université Thompson Rivers; Ron Hansen, Université Western; Tracy Gedies, Collège Fanshawe
Les conférenciers partageront les résultats d’un projet de trois ans sur les enseignants d’éducation technologique en Ontario fondé sur une étude de recherche mixte auprès de 725 enseignants des métiers de l’école secondaire. La discussion sera axée sur les moyens par lesquels les éducateurs des métiers naviguent les systèmes d’école secondaire en mettant l’accent sur le recrutement, la préparation, la certification et l’avancement. L’étude met en lumière d’importantes connaissances sur les qualifications, les compétences et l’expérience des enseignants d’éducation technologiques ainsi que leurs impressions sur leur rôle.
12:30pm
Dîner de réseautage

1:10pm
Prix commémoratif Darryl Cruickshank

1:30pm
Groupe de discussion : Tendances et principaux enjeux

Conseil canadien des directeurs de l’apprentissage
Les autorités en matière d’apprentissage de l’ensemble du Canada sont dans bien des cas aux prises avec les mêmes principales tendances et questions de politique, mais leurs interventions doivent répondre aux attentes et aux besoins régionaux. Durant cette discussion informelle, des directeurs de l’apprentissage issus de différentes parties du pays se pencheront sur les initiatives en cours dans des domaines tels que l’achèvement des apprentis, l’accroissement de la diversité et l’évolution technologique dans les métiers spécialisés.

2:30pm Pause de réseautage

3:00-4:00pm
Séances simultanées B

B1.OntarioLearn : Une approche en ligne de soutien aux métiers spécialisés
Tracie Marsh-Fior, OntarioLearn; Shaun Barr and Sandra Larwill, Collège Algonquin
Alors que le mot « traditionnel » décrit souvent l’éducation et la formation dans les métiers spécialisés et en apprentissage, un partenariat novateur entre les collèges ontariens élabore des cours et des programmes en ligne conçus pour accroître l’accès et la participation à la formation en apprentissage dans toute la province.

B2.Relever le défi : Les programmes d’apprentissage donnent leur avis sur l’avenir
Justin Held & Julie Stich, International Foundation of Employee Benefit Plans
Depuis 2010, l’International Foundation of Employee Benefit Plans mène une enquête biennale comparative au Canada et aux États-Unis qui aide les intervenants en apprentissage à relever les tendances. Principales tendances en apprentissage : Résultats du sondage 2018 est axé sur les défis, les initiatives de recrutement et de maintien en poste, les initiatives de compétences essentielles et d’alphabétisation financière, les méthodes de communication, la qualité des instructeurs et les partenariats. Les pratiques exemplaires sont définies en fonction des mesures de réussite de programme quantifiables.

B3. Collaborer pour faire avancer les femmes dans l’apprentissage en Nouvelle-Écosse
Doreen Parsons, Association Women Unlimited
Women Unlimited et l’Agence d’apprentissage de la Nouvelle-Écosse ont uni leurs forces afin de faire avancer les femmes dans l’apprentissage et les métiers spécialisés. En 2017, ils ont formalisé un partenariat visant à cerner et à traiter les obstacles systémiques auxquels sont confrontées les femmes diversifiées en matière d’apprentissage en améliorant les taux d’achèvement, en célébrant leur contribution, en mobilisant davantage d’employeurs et en influençant la culture des métiers spécialisés dans les établissements de formation et les milieux de travail. Venez en apprendre plus sur cette initiative avantageuse pour tout le monde!

B4.Innovation en mobilisation des jeunes
Trent Soholt, Nova Scotia Construction Sector Council
Après des années de prestation de renseignements sur les carrières aux étudiants de toute la province, le Nova Scotia Construction Sector Council cherchait à mobiliser les jeunes en allant au-delà des simples dépliants. Depuis son ouverture en 2014, le Salon d’exposition des métiers a accueilli plus de 4 000 jeunes qui y ont vécu une expérience immersive unique. Cet exposé couvrira tous les aspects du Salon d’exposition des métiers, de sa création aux activités quotidiennes, alors qu’il propose un lien vital entre l’apprentissage pratique et la mobilisation des jeunes.

B5. Innovation en mobilisation des jeunes
Angelo Cosco, Collège Mohawk College; Darcy Wallace, Institut de technologie du Sud de l’Alberta
Apprenez comment deux établissements de formation technique explorent la réalité augmentée dans leurs programmes de formation en apprentissage. Le Collège Mohawk met à profit la technologie HoloLens afin d’offrir le volet pratique en milieu scolaire de la formation en instrumentation. À l’Institut de technologie du Sud de l’Alberta, un contenu de réalité augmentée est intégré à la formation des techniciens d’entretien automobile. Les conférenciers expliqueront comment des expériences interactives peuvent se joindre aux modes de formation traditionnels afin d’améliorer l’apprentissage des étudiants.

B6. Mettre sur pied des initiatives qui appuient l’achèvement des apprentis
Michelle McKinnon, Industry Training Authority de la C-B
Cet exposé sera axé sur l’incidence des initiatives d’achèvement des apprentis de la Colombie-Britannique tant sur les mesures de rendement de l’achèvement que sur les apprentis individuels qui se sentaient coincés dans un système qui n’était pas à leur service.


4:10-5:10pm
Séances simultanées C

C1. Cheminement vers l’apprentissage
Jacqueline Andersen, Women Building Futures
Cet exposé mettra en valeur le premier projet pilote Cheminement vers l’apprentissage, englobant des connaissances et des perspectives essentielles d’un partenaire de l’industrie, d’une apprentie participante et de Women Building Futures. Six employeurs, Apprentissage et formation dans l’industrie de la province d’Alberta, le Collège Keyano et 14 femmes participent à ce programme pilote à Fort McMurray.  Les participantes ont effectué une évaluation et ont assisté à quatre semaines de formation avant de passer à l’apprentissage. Les finissantes sont en bonne voie pour devenir techniciennes d’équipement lourd.

C2.Apprentissages du secteur public : Comment changer la culture et faire fonctionner l’apprentissage au profit des syndicats et des employeurs
Kirk Mercer & Randy Fennell, SCFP, C-B
Cet exposé se penchera sur l’état actuel de l’apprentissage dans le secteur public, où la plupart des organisations continuent d’accuser un retard par rapport à leurs homologues du secteur privé. Des efforts en vue de promouvoir l’apprentissage des métiers dans les milieux de l’éducation, de la santé et de l’administration municipale, entre autres, dépendant d’une compréhension élargie des possibilités de collaboration entre les employeurs du secteur public et les syndicats.

C3. Initiatives de mobilisation des apprentis autochtones
Andrew Regnerus, CLAC; Karen LeBlanc, Initiative conjointe de développement économique; Andy Nieweglowski, Kiikenomaga Kikenjigewen Employment and Training Services
Dans tout le pays, les intervenants trouvent des moyens novateurs de mobiliser et de maintenir en poste des apprentis autochtones. Ces initiatives visent à surmonter des difficultés courantes, tout en reconnaissant les besoins individuels et en y répondant. Ce groupe de discussion mettre en relief trois de ces programmes.

C4. Initiative axée sur les employeurs : La clé du succès
Christina Taylor, Programme d’apprentissage des jeunes du Nouveau-Brunswick
Le Programme d’apprentissage des jeunes du Nouveau-Brunswick facilite la première mise en contact entre l’industrie et les jeunes Néo-Brunwickois depuis 2011. Un programme d’été pré-apprentissage axé sur les employeurs offerts aux élèves de la dixième à la douzième année, le programme a commencé avec six élèves travaillant pour un employeur. Le programme englobe maintenant 130 étudiants, 80 employeurs et 25 métiers spécialisés différents. Assistez à cette séance pour en savoir plus sur les réussites, les défis et les leçons apprises.

C5. Le programme Introduction à la cuisine pour apprentis : Un cheminement vers la réussite
Rupert Kaupp & Wayne Hunter, Institut de technologie du Sud de l’Alberta
Depuis 2015, le programme Introduction à la cuisine pour apprentis offre une possibilité d’apprentissage alternative aux étudiants à risque. Le fruit d’une collaboration entre l’Institut de technologie du Sud de l’Alberta, Centraide, le conseil scolaire de Calgary et l’arrondissement des écoles catholiques de Calgary, le programme évoque, inspire et promeut la passion des étudiants grâce à la prestation d’un environnement de travail organisé, intéressant et positif où les élèves travaillent avec des modèles professionnels. Les finissants achèvent leurs études secondaires, obtiennent un emploi et poursuivent leur formation.

C6. Projet d’harmonisation de l’apprentissage de l’Atlantique
Cindy Lanteigne, Partenariat pour la main-d’œuvre de l’Atlantique
Alors que la première étape du Projet d’harmonisation de l’apprentissage de l’Atlantique est terminée, apprenez comment les processus et les normes ont été alignés afin d’assurer davantage de cohérence et d’efficacité dans la manière dont les gens intègrent les métiers et travaillent en vue de la certification. L’harmonisation a traité des exigences d’inscription et d’achèvement, des heures, des programmes et de l’enchaînement. Nous avons également mis sur pied un système partagé de gestion de l’apprentissage. Soyez des nôtres à cette séance pour connaître la rétroaction de l’industrie sur l’incidence de l’harmonisation et discuter des prochaines étapes.


6:00pm
Réception de réseautage (Agora)

MARDI 12 JUIN 2018

8:00am
Déjeuner de réseautage

9:00am
Groupe de discussion : Métiers spécialisés: favoriser l'innovation et l'automatisation

Polytechnics Canada
Les gens de métier qualifiés sont essentiels pour mettre en pratique les nouvelles technologieset les nouveaux procédés dans un grand nombre de secteurs industriels. Alors que les entreprises luttent pour automatiser leur travail, construire des solutions innovantes pour l’avenir de la production et commercialiser de nouvelles solutions au profit des consommateurs, les prestataires de formation technique préparent les apprentis à survivre et à prospérer dans une période de transformation avec des installations modernisées. , nouvel équipement et méthodes d’enseignement avancées. Joignez-vous à nous pour savoir comment ces nouvelles approches préparent les apprentis aux compétences en demande et pourquoi les employeurs accordent de l’importance aux compétences en matière d’innovation des apprentis.

10:30am – 12:00pm
Séances simultanées D

D1.La mise en valeur des compétences dans les professions essentielles pour la sécurité
Robert Smart, Vametric Corp. et le Forum canadien sur l’apprentissage
La technologie d’aujourd’hui offre une occasion sans précédent de suivre le perfectionnement des compétences au moyen de preuves vidéo, audio et autres. Venez participer à la séance et discuter de la transparence, de la défendabilité juridique et de l’authentification du perfectionnement des compétences chez les apprentis; nous ferons la démonstration d’un système qui permet de vérifier et d’authentifier les compétences dans de multiples disciplines et de nombreux domaines professionnels.

D2. Pratiques exemplaires pré-apprentissage
Carol MacLeod, Conseil national des métiers de l’industrie électrique (CNMIE); Kelly Kienleitner, Electrical Joint Training Committee (ECABC et FIOE section locale 213); Todd Chrunik, Electrical Industry Training Centres of Alberta (ECAA et FIOE section locale 424); Chris Taran, Centre de formation du Code d’excellence de la FIOE section locale 2085; Erik Hueglin, Joint Apprenticeship Council (GTECA et FIOE section locale 353)
Cet exposé met en valeur quatre modèles de pratiques exemplaires utilisés par les partenaires de formation de l’industrie électrique du CNMIE en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba et en Ontario. Chaque programme permet efficacement de promouvoir l’achèvement en apprentissage, la certification dans les métiers et la réussite des jeunes, des femmes, des Autochtones et des nouveaux arrivants.

D3. Initiatives conçues pour traiter les troubles d’apprentissage des apprentis
André Deschenes, Association des troubles d’apprentissage du Nouveau-Brunswick; Gordon McGregor, Collège Algonquin; Dawn Stanger, Commission de l’apprentissage et de la certification professionnelle de la Saskatchewan
Dans l’ensemble du pays, les intervenants en apprentissage comprennent que les barrières à l’achèvement de l’apprentissage sont aussi variées que les personnes qui travaillent à l’obtention de leur certification professionnelle. Parmi les défis auxquels sont confrontés de nombreux apprentis sont des troubles d’apprentissage qui peuvent exiger des mesures d’adaptation ou un appui supplémentaire. Assistez à cette séance pour en savoir plus sur les initiatives à l’échelle canadienne visant à aider les apprentis atteints de déficiences reconnues.

D4.Bâtisseur d’avenir : Mobiliser la prochaine génération
Abigail Fulton, Construction Foundation of British Columbia
Cette séance soulignera comment la Construction Foundation of British Columbia collabore avec les écoles secondaires afin que les étudiants connaissent les attentes de l’industrie (attitude, compétences et connaissances). En travaillant avec des élèves de dixième à douzième année, Bâtisseur d’avenir comprend un outil en ligne qui suit, vérifie et consigne les activités des étudiants alors qu’ils envisagent des futures possibilités d’emploi. L’apprentissage en école secondaire, la certification de sécurité, l’obtention du permis de conduire, le bénévolat et des projets individuels sont promus.

D5. Statistique Canada : Les données sur l’apprentissage et ce qu’elles nous apprennent
Graham Ziegler, Kristyn Frank & André Lebel, Statistique Canada
Les rechercheurs Statistique Canada ont établi des liens entre le Système d’information sur les apprentis enregistrés et les données fiscales, ce qui donne lieu à de nouvelles connaissances sur le rendement de l’apprentissage sur le marché du travail, la mobilité interprovinciale et la performance des apprentis dans des programmes particuliers. Cette séance proposera des conclusions sur les femmes dans les métiers traditionnellement masculins tirées de l’Enquête nationale auprès des apprentis de 2015 ainsi qu’un tour d’horizon des données statistiques actuelles et ce qu’elles nous apprennent sur la formation en apprentissage au Canada.

D6. Améliorer le rendement grâce au mentorat : Un projet de démonstration national
Bill Ferreira, ConstruForce Canada; David Gyarmati, SRDC; Kyle Downie, SkillPlan
Cet exposé présentera un nouveau projet national de démonstration mettant à l’essai un modèle de mentorat amélioré dans le secteur de la construction. L’industrie de la construction est aux prises avec un besoin accru de développement rapide des compétences étant donné l’échelle des départs à la retraite imminents. Il s’agit d’un défi pour le système d’apprentissage et les compagnons d’apprentissage actuels qui sont responsables du mentorat. Le modèle sera mis à l’essai auprès de 1 000 apprentis et compagnons d’apprentissage dans 4 à 6 métiers dans quatre régions du Canada.


12:00pm
Dîner

1:00pm
Groupe de discussion – Autochtones dans les métiers de la construction : Partager les réussites, relever les lacunes

Animatrice : Lindsay Amundsen, Syndicats des métiers de la construction du Canada
Cette discussion de groupe dynamique partagera des réussites et des défis dans les initiatives de recrutement et de maintien en poste des Autochtones dans les métiers de la construction.

2:00pm
Conférencier de clôture

3:00pm
Cérémonie de clôture

Back to top